Numérique  : Bond de 6 ans pour les entreprises suite à la crise sanitaire

Une étude menée par Twilio démontre que la crise sanitaire a permit d’accélérer de 6,7 années la stratégie de communication digitale des entreprises françaises.

Mondialement, c’est 97% des dirigeants d’entreprise qui affirment que la pandémie a accéléré la transformation numérique des entreprises.

 

La communication numérique indispensable

Afin de faire face à la crise sanitaire en continuant de vendre et d’impliquer leurs clients, les entreprises ont cherchés différents moyen à mettre en place.

C’est ainsi que des entreprises n’ayant pas ou très peu développées la communication numériques ont pu affirmer suite à cela que la communication numériques était finalement extrêmement importante pour relever les défis commerciaux actuels et faire face à cette crise.

 

Des freins finalement éliminés

Près d’une entreprise sur 3 annonce avoir augmenté son budget consacré à la transformation numérique.

En effet, avant la crise les entreprises étaient septique quant à la mise en place de communication digitale et des freins que celle-ci engendrait que sa soit en terme de budget, du temps requis pour la mise en place de la communication, de l’absence d’une stratégie claire ou encore l’approbation de la direction.

 

“Ces temps inédits ont mis à rude épreuve les entreprises, accélérant leurs stratégies de transformation numérique. La communication digitale omnicanale s’est révélée être essentielle pour garder le contact avec les clients, et la migration vers de nouveaux canaux a dû se faire rapidement mais pour une meilleure expérience. Ce qui représentait le futur de l’expérience client est aujourd’hui devenu une réalité avec 6,7 ans d’avance en France. Une révolution numérique sans précédent ! ” commente Jérémy Grinbaum, Directeur France de Twilio.

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.